Bonjour,

En 2014, à Nimes, se tenait la première édition de la "Féria du livre de la critique sociale et des émancipations". L'association qui en est à l'origine est "La Coopérative des livres et des idées", association sans buts lucratifs, sans fonds publics et à gestion collégiale. L'objectif de cette manifestation et de l'Association est de valoriser le débat d'idées, l'échange et le dialogue avec le public, à partir du secteur de l'édition indépendante de livres. Notre Féria est donc l'opportunité de présenter des livres et de solliciter des auteurs qui font des interventions publiques. Il faut souligner que nous ne faisons pas payer de billet d'entrée, afin que tous les publics puissent assister à notre manifestation.

En 2015, la 2e édition devait se tenir les 21 et 22 novembre. Des mois de travail, des engagements des éditeurs et invités, des frais importants...étaient engagés par les différents partenaires et par nous mêmes. Le 17 novembre, dans le sillage des massacres perpétrés à Paris le 13 novembre, nous apprenons que, pour des préoccupations liées à la sécurité, l'établissement qui nous accueillait, suspendait la convention que nous avions signée. Nous n'avions plus d'autre choix que d'annuler notre Féria, au moins dans un premier temps.

Avec un peu plus de distance, et dans la sérénité, nous pensons que le temps est maintenant venu pour nous de réagir à cette situation qui nous est imposée. De façon forte, nous souhaitons exprimer que nous n'allons pas laisser les évènements en cours nous submerger d'une émotion qui empêche la prise de conscience et la prise de parole. Nous n'allons pas laisser le silence des agneaux s'instaurer car c'est précisément ce que souhaitent certaines organisations, armées ou non. A l'heure où la résignation et la soumission aux évènements pèsent lourdement en nous dictant possiblement une attitude apeurée, de repli, de haine, de conformisme, de soumission... nous affirmons que nous voulons prendre la parole, échanger, comprendre et nous rassembler pour cela. Dans une société étouffante à force de replis et en manque d'élans pour conquérir de nouvelles libertés, nous pensons sincèrement que contre les idées obscurantistes, d'ici et d'ailleurs, qui prônent la guerre des civilisations, l'indignité pour certaines catégories de la population, la répression aveugle pour toute personne considérée comme suspecte, la remise en cause des dialogues entre cultures, ... nous devons réaffirmer un regard critique, une parole rebelle et réinventer des horizons émancipateurs. C'est précisément la tâche que s'est donnée depuis le début La Coopérative des livres et des idées, à travers sa Féria du livre de la critique sociale et des émancipations de Nîmes.

Aux éditeurs indépendants et aux nombreux intervenant-e-s qui devaient venir, nous voulons dire que nous ne baisserons pas la garde. Car nous savons qu'eux aussi sont touchés de plein fouet dans leur travail. Et au vu des nombreux encouragements enregistrés suite à l'annulation, nous pensons que l'attente pour le type de démarche que nous avons entreprise, existe. Notre volonté de reporter notre 2e édition est réelle. Nous allons donc prendre nos dispositions pour cela. Dans cette perspective, nous invitons le public à nous rencontrer pour une discussion sur la conjoncture actuelle et le devenir de notre Féria du livre le 9 décembre 2015 à 19h00 précises, à la Maison théâtre des littératures à voix hautes: 26 rue de la république à Nimes. Trambus arrêt Montcalm.